• MyDVV

Activité

Lancer une activité complémentaire d’indépendant

Indépendant complémentaire : une activité qui a la cote

Au 31 décembre 2019, la Belgique comptait 281.210 indépendants à titre complémentaire. Ce statut séduit de plus en plus, car il permet à ceux qui l’exercent de compléter leurs revenus sans prendre trop de risques. Une bonne solution pour commencer, surtout si vous avez déjà songé à lancer une activité indépendante sans jamais oser franchir le pas.

4 bonnes raisons de lancer votre activité complémentaire

  • Vous augmentez vos revenus mensuels.
  • Vous prenez peu de risques car vous conservez votre emploi salarié avec un revenu fixe.
  • Vous testez si le mode de vie d’indépendant vous convient et si votre concept fonctionne.
  • Vous vous lancez facilement à temps plein comme indépendant à titre principal si vous rencontrez le succès escompté.

Qui peut devenir indépendant complémentaire ?

En Belgique, presque tout individu en âge d’exercer une activité professionnelle peut devenir indépendant à titre complémentaire pendant son temps libre. Voici les conditions à remplir pour chacun :

  • Salarié,  ouvrier ou fonctionnaire : avoir un contrat au moins à mi-temps
  • Personnel nommé de l’enseignement : travailler au moins à 6/10
  • Personnel contractuel (non nommé) de l’enseignement : au moins 50 % d’un horaire complet
  • Crédit-temps et interruption de carrière : activité complémentaire pendant maximum 12 mois sans perdre l’allocation pour une interruption à temps plein et pendant maximum 24 mois pour une interruption à mi-temps
  • Chômeur : régime « Tremplin indépendant » pendant maximum 12 mois, sous des conditions strictes

Votre rémunération d’indépendant complémentaire

Les revenus que vous rapporte votre activité complémentaire sont des revenus bruts sur lesquels vous devez payez : 

  • des cotisations sociales
  • l’impôt des personnes physiques. Pour le calcul de l’impôt, vos revenus d’indépendant complémentaire s’ajoutent à ceux de salarié. Vous pouvez cependant déduire vos frais en partie ou en totalité (informatique, téléphone, véhicule, restaurant...).
  • la TVA : si vous en percevez, vous devez la reverser à l’État

Quelles sont vos obligations ?

  • Inscription à la BCE (Banque-Carrefour des Entreprises) via un guichet d’entreprises
  • Assujettissement à la TVA via un guichet d’entreprises ou directement auprès du bureau local de la TVA. Si vous gagnez moins de 25.000 euros par an en tant qu’indépendant complémentaire, vous pouvez demander une dispense.
  • Affiliation à une caisse d’assurances sociale via un guichet d’entreprises ou directement auprès de la caisse de votre choix. Si vos revenus d’indépendant complémentaire dépassent 1.553,57 euros par an, vous devrez payer des cotisations sociales trimestrielles.
  • Tenir une comptabilité

Quelle activité indépendante pouvez-vous exercer ?

Vous pouvez, dans certains cas, exercer une activité complémentaire dans le même domaine que votre activité salariée. C’est notamment le cas dans le bâtiment. Mais la plupart des employeurs imposent à leurs salariés de choisir une activité complémentaire qui ne soit pas en concurrence avec la leur et d’être informés de ce statut. Vérifiez bien ce qu’il en est dans votre contrat de travail.

DVV est là pour vous

Chez DVV aussi, vos conseillers sont des entrepreneurs. Vous souhaitez lancer votre activité indépendante ? Pensez à l'assurance RC Entreprise*pour couvrir votre responsabilité. Parlez-en à votre conseiller DVV pour vous lancer en toute sécurité.

*Bon à savoir

La durée du contrat d'assurances en responsabilité civile Responsabilité civile Entreprise est définie dans les conditions particulières. Le contrat est reconduit tacitement par périodes successives d'un an. Le contrat d'assurances est soumis au droit belge. 

Consultez les conditions d'assurances (franchises, biens couverts, limites de la couverture, etc) chez votre conseiller DVV ou consultez:

Il est nécessaire de prendre connaissance de ces documents avant la souscription du contrat. Les conditions particulières et générales priment sur les brochures commerciales et les textes sur www.dvv.be. 

 

Publié le 22/03/2021

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous. Plus de 1.000 conseillers vous attendent dans plus de 350 agences.

Choisissez un conseiller