• MyDVV

Informations légales

Investir durablement et de manière responsable

Investir durablement et de manière responsable

Aujourd’hui, de plus en plus d’investisseurs souhaitent avoir une idée plus précise de l’usage qui sera fait de leur argent.

Pour connaître l’impact de leurs investissements, ces investisseurs privés, corporate ou institutionnels s’intéressent de plus en plus aux critères non financiers intervenant dans la composition de leur portefeuille, principalement dans le domaine de l’environnement, des questions sociales et de la bonne gouvernance, soit des critères relevant de l’investissement durable, encore appelés « Critères ESG».

En d’autres termes, ils souhaitent que leurs investissements soient davantage conformes à leurs convictions personnelles en matière de développement durable, à leurs valeurs d’entreprise ou à leur vision de la société.

L’union européenne a également voulu améliorer la transparence en matière d’investissement en adoptant, fin 2019, le règlement « SFDR » (1) demandant aux acteurs proposant des services financiers au sein de l’Union Européenne de publier des informations additionnelles sur la durabilité des produits d’investissements, tant au niveau du produit lui-même qu’au niveau de l’entité gérant, distribuant ou commercialisant ces produits.

(1) Il s’agit du règlement 2019/2088 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur financier des services financiers, en anglais le « Sustainable Finance Disclosure Regulation » (SFDR).

Qu’est-ce que le risque de durabilité ?

Le risque de durabilité fait référence à tout événement ou condition environnementale, sociale ou de gouvernance qui pourrait affecter la performance et/ou la réputation des émetteurs du portefeuille. Les risques de durabilité peuvent être divisés en trois catégories :

  • Environnemental : des évènements environnementaux peuvent créer des risques physiques ou matériels pour les entreprises du portefeuille. Ces évènements pourraient par exemple découler des conséquences du changement climatique, de la perte de biodiversité, du changement de la chimie des océans, etc. Outre les risques physiques, les entreprises pourraient aussi être impactées négativement par des mesures d’atténuation adoptées en vue de faire face aux risques environnementaux. Ces risques d’atténuation impacteront différemment les entreprises selon leur exposition aux risques susmentionnés et leur adaptation à ceux-ci.
  • Social : renvoie aux facteurs de risque liés au capital humain, à la chaîne d’approvisionnement et à la façon dont les entreprises gèrent leur impact sur la société. Les questions relatives à l’égalité des genres, aux politiques de rémunération, à la santé et la sécurité et aux risques associés aux conditions de travail en général relèvent de la dimension sociale. Les risques de violation des droits humains ou des droits du travail au sein de la chaîne d’approvisionnement font également partie de la dimension sociale.
  • De gouvernance : Ces aspects sont liés aux structures de gouvernance telles que l’indépendance du conseil d’administration, les structures de gestion, les relations avec les travailleurs, la rémunération et la conformité ou les pratiques fiscales. Les risques liés à la gouvernance ont comme point commun qu’ils proviennent d’un défaut de surveillance de l’entreprise et/ou de l’absence d’incitant poussant la direction de l’entreprise à faire respecter des normes élevées en matière de gouvernance.

Le risque de durabilité peut être spécifique à une entreprise, en fonction de ses activités et ses pratiques, mais il peut aussi être dû à des facteurs externes. Si un évènement imprévu survient auprès d’une entreprise tel que, par exemple, une grève du personnel, ou plus généralement une catastrophe environnementale, cet évènement peut avoir un impact négatif sur la performance du portefeuille. Par ailleurs, les entreprises adaptant leurs activités et/ou politiques peuvent être moins exposés au risque de durabilité. 

Comment DVV intègre le risque de durabilité ?

DVV, marque commerciale de Belfius Assurances souhaite être un acteur actif de la transition vers une économie et une société belge durables. C’est dans ce cadre qu’en 2020, Belfius Assurances est devenue signataire de plusieurs principes directeurs en matière de durabilité, tels que Pacte Mondial des Nations Unies et Les Principes des Nations unies pour un assureur responsable. Les ambitions se traduisent notamment sous la forme de dix engagements pris comme la neutralité carbone, la création de fonds thématiques liés à des enjeux de sociétés (dont une partie des frais de gestion sont reversés à des projets ayant un objectif sociétal) et le développement d’une série d’initiatives axées sur la protection de l’environnement, le respect des normes sociales et de gouvernance. Dans ce cadre Belfius Insurance a développé une politique qui est d’application pour ses investissements et qui intègre les risques de durabilité.

Durabilité et conseil en assurances

C’est en associant ses clients à sa politique en matière de durabilité que DVV parviendra à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés et à accélérer la transition durable. C’est pourquoi DVV veut encourager ses clients à investir durablement en intégrant progressivement les critères de durabilité dans ses conseils en assurances.

Cette intégration se poursuivra dans un avenir proche, pour être cohérente avec le règlement européen SFDR ainsi que les normes européennes et nationales qui seront amenées à le préciser, mais également avec les modifications envisagées par l’Europe par des amendements à apporter au règlement-délégué de la directive sur la distribution en assurances.

En mettant l’accent sur les produits d’assurances placement les plus respectueux dans le domaine environnemental, social et de gouvernance, DVV ambitionne d’être le moteur d’une économie plus durable.

Information sur l’intégration des risques de durabilité inhérentes aux politiques de rémunération

DVV  souhaite  contribuer à la croissance économique ainsi qu'au bien-être de la société en Belgique. Avec ses clients, ses employés et ses partenaires à long terme, DVV s'engage à faire la différence sur les défis sociétaux et à promouvoir des solutions qui contribuent à une société plus durable.

DVV intègre les considérations de durabilité et la finalité sociétale dans toutes ses activités. Par conséquent, les critères de durabilité (risques et opportunités ESG), seront bientôt intégrés dans la politique de rémunération. Dès que ceux-ci auront été identifiés, DVV publiera des informations mises à jour en conséquence.

Les informations qui précèdent sont publiées en mars 2021 et pourront être mise à jour ou adaptées en fonction notamment des exigences réglementaires à venir liées directement ou non à l’implémentation du règlement européen SFDR et des réglementations européennes ou nationales qui l’accompagneront.

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous. Plus de 1.000 conseillers vous attendent dans plus de 350 agences.

Choisissez un conseiller