• MyDVV

Maladie et accidents

Hospitalisation : qui paie quoi ?

Qui indemnise les frais d’une hospitalisation ?

Si vous devez être hospitalisé, l’assurance maladie obligatoire intervient heureusement pour les frais d’hospitalisation. Tout Belge doit à cet effet être affilié à une mutuelle. Sachez toutefois que l’assurance maladie ne paie pas tout, loin de là ! Rien d’étonnant dès lors à ce que plus de 5,5 millions de Belges ont aussi une assurance hospitalisation.

Combien coûte une hospitalisation ?

C’est difficile à dire, car les frais d’hospitalisation varient d’un hôpital à l’autre. Pour vous faire une idée, jetez un coup d’œil sur le site web de l’hôpital en question. Vous y trouverez généralement une estimation du coût par type d’intervention. Le site web de la MC vous permet de simuler vos frais de séjour à l’hôpital.

Que paie la mutuelle pour une hospitalisation ?

La mutuelle paie de nombreux frais directement à l’hôpital (c’est ce qu’on appelle le système du tiers payant). Il s’agit principalement des frais de séjour, des frais forfaitaires (montant fixe par hospitalisation), des frais de pharmacie, des honoraires de médecins, etc. Ces frais figurent tous sur votre facture d’hôpital.

La mutuelle ne rembourse pas certains frais :

  • ticket modérateur : vous devez payer vous-même une petite partie de vos frais de séjour.
  • médicaments non remboursables : il s’agit par exemple des antidouleurs classiques ou des somnifères.
  • suppléments : si vous prenez une chambre individuelle, vous payez un supplément pour la chambre et un supplément d’honoraires (les spécialistes peuvent vous facturer davantage). D’après les chiffres de la MC, vous payez en moyenne 6 fois plus cher

Qu’en est-il si vous avez une assurance hospitalisation ?

Si vous avez une assurance hospitalisation, elle intervient pour les frais qui ne sont pas indemnisés par la mutuelle. Donc aussi pour les suppléments. Sachez cependant qu’une assurance hospitalisation n’est pas l’autre. Il peut par exemple y avoir de grandes différences en ce qui concerne les éléments suivants :

  • Profitez-vous du système du tiers payant ?
  • Dans quelle mesure l’assurance couvre-t-elle les frais ambulatoires ? Il s’agit des frais pré- et post-hospitalisation (par exemple la kiné).
  • Faut-il obligatoirement être hospitalisé pour être indemnisé ?
  • Qu’en est-il de l’hôpital de jour ?
  • Dans quelle mesure l’assurance couvre-t-elle les maladies graves comme le cancer ou la maladie de Parkinson ?
  • Les soins palliatifs à domicile sont-ils indemnisés ?
  • L’assurance couvre-t-elle vos frais de séjour si vous passez la nuit auprès de votre enfant hospitalisé ?
  • Etc.

Lisez bien les petits caractères de votre police d’assurance afin d’éviter toute mauvaise surprise !

DVV est là pour vous !

Envie d’en savoir plus sur l’assurance hospitalisation de DVV ? Parlez-en à votre conseiller DVV. Il vous donnera volontiers toutes les informations nécessaires.

Publié le 17/11/2020

Ceci devrait également vous intéresser

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller