• MyDVV

Auto

Apprendre à conduire à son enfant : qu’en est-il ?

Comment apprendre à conduire à votre fille ou votre fils ?

Votre enfant peut passer son examen théorique à partir de 17 ans. Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite lui apprendre à conduire. Pour vous simplifier la vie, nous récapitulons les 5 étapes à suivre pour le permis de conduire.

1. Passer l'examen théorique

Certaines mutuelles proposent des cours pour Dans beaucoup d’écoles secondaires, les élèves de dernière année pourront à nouveau, à partir du 1er janvier 2019, se préparer pour à l’examen théorique (permis B) à l’école. Mais vCe n’est pas possible chez vous ? Votre enfant peut alors aussi étudier lui-même la théorie ou suivre des 12 heures de cours théoriques via une auto-école.

L’examen théorique se passe dans un centre d’examen. L’âge minimal est 17 ans. Si votre enfant obtient au moins 41/50, il reçoit une demande de permis de conduire provisoire à présenter à l’administration communale pour obtenir un permis de conduire provisoire..

2. Apprendre à conduire

Votre enfant peut apprendre à conduire dans une auto-école agréée, mais ce n’est pas légalement obligatoire. En tant que parent, vous pouvez lui apprendre à conduire via la « filière libre ».

En tant que « guide », vous devez avoir suivi 3 heures de formation avec votre enfant. Cette formation est appelée « rendez-vous pédagogique ».. Vous devez en outre être titulaire d’un permis de conduire B depuis au moins 8 ans, sans retrait de permis au cours des 3 dernières années. Également bon à savoir :

  • Vous devez apposer un L règlementaire à l’arrière de votre voiture et installer un deuxième rétroviseur à l’intérieur du véhicule.
  • En tant que guide, vous devez toujours accompagner votre enfant sur la voie publique.
  • Vous devez compléter un road book (outil pédagogique pour le suivi de votre apprentissage à la conduite) et un journal de bord attestant que votre enfant a parcouru les 1.500 km obligatoires avant l’examen pratique.
  • Votre enfant ne peut pas rouler entre 22h et 6h du matin les vendredis, samedis et dimanches, les veilles de jours fériés légaux et les jours fériés légaux.

Vous trouverez de plus amples informations sur monpermisdeconduire.be pour la Wallonie ou sur le site de Bruxelles Mobilité pour la région de Bruxelles-Capitale.

3. Contrôle des assurances

En Belgique, l’assurance Responsabilité civile auto est légalement obligatoire si vous circulez sur la voie publique. Vous êtes alors protégé en tant que conducteur si vous provoquez un accident avec des dommages corporels ou matériels à des tiers.

Bonne nouvelle : si votre enfant roule avec votre voiture, il est également couvert par votre assurance auto. Même sans que vous deviez payer quoi que ce soit de plus. Pour être parfaitement en ordre, vous devez toutefois informer votre assureur que votre fils ou fille conduira votre voiture.

4. Passer le test de perception des risques

Avant de passer l’examen pratique, votre enfant doit obligatoirement passer un test de perception des risques en ligne dans un centre d’examen. Une fois ce test réussi, votre fille ou votre fils peut soit passer son examen de conduite pratique, soit passer un test sur les capacités techniques de conduite afin de pouvoir conduire seul pendant 18 mois avant l’examen pratique.

5. Passer l'examen pratique

Votre enfant est prêt ? Il peut alors passer son examen pratique sur la voie publique dans un des centres d’examens, à condition de répondre aux critères suivants :

  • Votre enfant doit avoir au moins 18 ans.
  • Son permis de conduire provisoire a moins de 3 ans.
  • Il s'est exercé entre 3 et 36 mois.pendant au moins 9 mois.

Votre conseiller DVV vous aide !

D’autres questions sur votre assurance auto ? Passez chez un conseiller DVV près de chez vous. Il est là pour vous !

Publié le 06/10/2020

Cela peut aussi vous intéresser

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller