• MyDVV

Auto

Système de la tirette : qui est responsable en cas d’accident ?

Tout savoir sur le principe de la tirette

Le système de la tirette n’est pas neuf. Obligatoire depuis 2014, il encourage les conducteurs à profiter de toute la largeur de la chaussée pour fluidifier la circulation à hauteur d’un rétrécissement. Mais comment la tirette fonctionne-t-elle et qui est responsable en cas d’accident ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce que le système de la tirette ?

Quand la circulation est fortement ralentie et qu’une bande de circulation prend fin ou est interrompue, vous êtes tenu d’appliquer le principe de la tirette. Les conducteurs qui circulent sur la bande libre doivent laisser s’intercaler tout à tour ceux qui roulent sur la bande interrompue. Ces derniers doivent toutefois aller jusqu’au bout de leur bande et s’intercaler à hauteur du rétrécissement.

Bon à savoir : le système de la tirette ne s’applique pas aux bretelles d’accès à l’autoroute. 

Quel conducteur est responsable en cas d’accident ?

Pour être en droit lors d’un accident alors que vous vous intercaliez dans le système de la tirette, vous devez prouver que vous n’effectuiez pas une manœuvre. En d’autres termes, vous devez pouvoir démontrer ces 4 éléments :

  • Le trafic était fortement ralenti.
  • Votre bande de circulation prenait fin ou était interrompue.
  • Vous vous êtes rabattu à hauteur du rétrécissement (et surtout pas avant).
  • La priorité était cédée tour à tour. 

Quelles informations collecter en cas d’accident ?

Il n’est pas simple de prouver que les 4 conditions étaient réunies. Nous vous recommandons de réunir un maximum de preuves, comme par exemple :

  • des déclarations de témoins (avec leurs coordonnées)
  • des images de dashcams
  • un constat d’accident dûment rempli sur lequel vous apposez des remarques

DVV est là pour vous

Nous vous rappelons volontiers toutes les étapes à suivre en cas d'accident. . Le cas échéant, contactez rapidement votre conseiller DVV. Il vous aidera volontiers et veillera à ce que vous soyez rapidement et correctement indemnisé.

Publié le 02/02/2021

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller