• MyDVV

Vélo et moto

Casque de vélo : pourquoi en porter et lequel choisir ?

Bien choisir son casque de vélo

En Belgique, 15 % des victimes d’accidents mortels sont des cyclistes. On dénombrait 95 décès de cyclistes en 2019. Ce chiffre ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années. Dans 83 % des cas, l’accident n’implique aucun autre véhicule, mais est dû à une chute ou une collision avec un obstacle. Pour se protéger, rien de tel qu’un bon casque de vélo ! 

Pas obligatoire mais recommandé

Le port du casque de vélo n’est pas obligatoire dans notre pays, mais il est fortement recommandé pour amortir les chocs. Surtout chez les enfants, les personnes âgées et les cyclistes sportifs. Lors d’une chute ou d’un accident de vélo, la tête est très exposée, avec un risque important de lésion cérébrale. Un casque de vélo réduit de 85 % le risque de traumatisme crânien. Plus d’un tiers des cyclistes décédés suite à un accident sans casque auraient probablement survécu s’ils en avaient porté un. 

De quoi se compose un casque de vélo ?

Un casque de vélo se compose de trois parties :

  • une coque moulée en mousse dure (polystyrène expansé) qui amortit les chocs
  • une couche protectrice en PVC à l’extérieur
  • des sangles pour ajuster le casque.

En fonction des modèles, les casques sont dotés de plus ou moins d’aérations, d’un voile anti-insecte et d’une visière (amovible).

1er critère de choix : la taille

Il est indispensable de choisir un casque de vélo de la bonne taille. La taille indique la circonférence de la tête, par exemple 56-58 cm. Utilisez un mètre ruban pour mesurer votre tour de tête et essayez toujours un casque avant de l'acheter. Pour cela, positionnez-le horizontalement afin qu’il couvre votre front, le haut et l'arrière de la tête, sans risquer de glisser. Réglez ensuite les sangles. Elles doivent former un V de chaque côté de la tête, avec l'angle juste sous l'oreille. Une fois le casque bien ajusté, secouez la tête : il ne doit ni bouger, ni vous gêner.

2e critère de choix : la sécurité

Vérifiez que votre casque soit dûment homologué selon les normes européennes. Il doit être estampillé du label EN 1078 pour les modèles adultes ou EN 1080 pour les versions enfants. Pensez également à choisir un casque réfléchissant ou de couleur vive pour être mieux vu dans la circulation.

3e critère de choix : le confort

Privilégiez un casque léger et bien ventilé, surtout si vous roulez beaucoup. Veillez aussi à ce qu’il ne limite pas votre champ de vision. Optez de préférence pour un casque doté d’un bandeau réducteur à l’intérieur, pour pouvoir l’ajuster plus confortablement à la forme du crâne. Des sangles avec mentonnière (protection pour le menton) augmentent aussi le confort. Et celui-ci est d’autant plus important si vous choisissez un casque pour votre enfant. Si le casque n’est pas confortable, votre fille ou votre fils ne le portera pas.

4e critère de choix : l’usage

Un casque de vélo n’est pas l’autre. La forme et les caractéristiques changent en fonction que vous fassiez par exemple du vélo de ville, du vélo de route ou du VTT. Le casque de VTT est plus robuste et plus aéré. Le casque de route est léger et a une forme aérodynamique, avec une couche de protection nervurée et plus ouverte. Le casque de ville est plus rond et bien aéré.

Quand remplacer un casque de vélo ?

  • Après 5 ans, car certains matériaux se détériorent.
  • Après une chute ou un choc, aussi minime soit-il, car la structure peut être fragilisée même si vous ne constatez aucun dégât.
  • Si vous remarquez des détériorations : fissures, sangles défectueuses, etc.
  • Quand votre enfant grandit et que son casque de vélo n’est plus à sa taille.

Votre conseiller DVV est là pour vous

Vous avez trouvé le bon casque de vélo ? Pour une protection optimale dans la circulation ou pour protéger votre deux-roues contre les dégâts et le vol, adressez-vous à votre conseiller DVV. Il vous aidera volontiers.

Publié le 02/10/2020

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller