• Contact
  • Qui sommes-nous ?
  • Plaintes
  • Jobs
  • MyDVV

Santé

Téléconsultation : et si vous l’envisagiez ?

Les consultations à distance sont-elles faites pour vous ?

La crise sanitaire a bouleversé votre pratique de la médecine. Les consultations à distance ou téléconsultations ont le vent en poupe. Particulièrement adaptées à la médecine de ville et aux épidémies, elles réduisent considérablement le risque de contamination et vous fait gagner du temps, tout en vous permettant de voir les patients. Que vous recouriez déjà à la télémédecine ou non, il peut être intéressant de l’envisager sur le plan structurel. DVV fait le point avec vous.

Quand utiliser la téléconsultation ?

La téléconsultation doit être réservée à une médecine que l’on peut qualifier de médecine rapide : renouvellement d’ordonnance, prolongement d’un arrêt de travail, patients connaissant déjà leur pathologie, maux bénins (otite, rhino-pharyngite, orgelet, cystite...), résultats d’analyse, etc. Bref, dans tous les cas où un examen médical n’est pas indispensable

Comment intégrer les téléconsultations dans votre pratique quotidienne ?

Afin de vous éviter de jongler entre consultations physiques et à distance, nous vous recommandons de prévoir un ou plusieurs créneaux horaires dédiés aux consultations à distance. Par exemple tôt le matin, sur l’heure du midi et/ou en fin de journée.

Pensez également à prévoir une aide pour vos patients moins à l’aise avec la technologie. Il peut s’agir d’un document écrit, d’affiches dans votre salle d’attente et/ou d’une aide par téléphone dispensée par votre secrétariat. Une téléconsultation suppose en effet de d’abord se connecter à un système...  

Y a–t-il des avantages ou des inconvénients ?

Les avantages sont nombreux : gain de temps, risque de contamination moins élevé, service aux patients ne sachant pas se déplacer facilement, facturation d’actes autrefois réalisés gratuitement. L’impossibilité de procéder à un examen clinique est le principal inconvénient de la téléconsultation. Cette auscultation peut en effet parfois révéler une pathologie plus sérieuse. 

Quelle plateforme choisir ?

Il existe de nombreuses plateformes de téléconsultation. Pour choisir celle qui vous convient, nous vous recommandons d’établir la liste des éléments que vous jugez importants. En voici quelques exemples :

  • Respect du secret médical et de la protection des données personnelles
  • Identification du patient pour facturer vos honoraires et établir les prescriptions
  • Salle d’attente virtuelle
  • Avec ou sans code d’accès
  • Possibilité de transmettre des documents

Comment facturer une téléconsultation ?

Dans le cadre du coronavirus, l’INAMI a créé des codes de nomenclature temporaires pour le triage des patients, la continuité des soins et les prestations de (pédo)psychiatrie et neuropédiatrie.

Un nouveau système de remboursement sera mis en place au printemps 2022 :

  • 4 consultations téléphoniques et 4 consultations vidéo remboursées par an, par patient et par médecin
  • Obligation d’une relation thérapeutique existante entre le médecin et le patient ou du renvoi par un autre médecin
  • Cadre spécifique pour le triage des patients et les services de garde

DVV est là pour vous protéger

L’utilisation de la technologie pour vos consultations vous expose à de nouveaux risques. Heureusement, nous avons les assurances qu’il vous faut. Digi Cover est une assurance très utile en cas de cyberattaque, tandis qu’@rtronic couvre votre matériel électronique et vos logiciels. À moins que vous ne préfériez le Propack Healthcare qui regroupe toutes vos assurances ? Parlez-en à un conseiller DVV, il vous aidera volontiers.

Publié le 07/04/2022

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La newsletter de DVV

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters de DVV assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller DVV près de chez vous. Plus de 1.000 conseillers vous attendent dans plus de 350 agences.

Choisissez un conseiller